Quelles sont les 3 stades de l’Alzheimer ?

L’évolution de la maladie d’Alzheimer peut être décomposée en trois phases distinctes.

L’évolution de la maladie d’Alzheimer suit souvent un schéma qui peut être anticipé, mais l’évolution de la démence vasculaire peut varier considérablement. Il existe trois phases principales qui marquent le début de l’amnésie.
Selon certains témoignages, la maladie d’Alzheimer se décompose en trois phases différentes.
La maladie d’Alzheimer évolue selon trois stades très différents. En moyenne, une personne vit environ huit ans après sa naissance jusqu’à son décès.

La maladie d’Alzheimer ou un autre type de démence touche environ 60 % des personnes atteints de démences. Cette affection est connue sous le nom d’Alois Alzheimer, qui lui a été donné. Il y a plus d’un siècle, un chercheur a découvert que les peptides bêta-amyloïdes, qui sont de petits fragments de protéines, ont tendance à s’accumuler dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Dans les premiers stades, il n’y a pas de signes ou de symptômes évidents liés à ces plaques. Cependant, les premiers signes de la maladie d’Alzheimer se manifestent souvent sur une période d’environ une décennie et demie : Les patients peuvent avoir des difficultés cognitives, comme une mémoire diminuée, dans des circonstances particulières.

Les premiers oublis : les symptômes de la première phase

Les phases de pré-démence s’étendent souvent sur une période de quatre à cinq ans. Vient ensuite le début de la procédure, qui est la première étape d’un total de trois. Les personnes atteintes de démence ont du mal à se souvenir des détails les plus élémentaires, comme les noms et les numéros de téléphone, et encore moins d’informations plus complexes, comme l’endroit où elles ont laissé leurs clés ou celui où elles ont mis les clés de leur véhicule. Les patients qui ont atteint ce stade sont encore conscients des difficultés cognitives qu’ils éprouvent et peuvent faire un effort pour cacher leur culpabilité. D’après les résultats de l’IRM, l’hippocampe a déjà commencé à s’atrophier à ce stade.

La mémoire moyen et long terme : signe du deuxième stade de la maladie


Les déficits cognitifs progressent avec le temps et s’aggravent. Après une diminution de la mémoire à court terme, on observe un déclin de la mémoire à long terme tout au long de la phase intermédiaire. Le familier devient étrange, et l’on oublie les événements importants qui se sont produits dans l’histoire de la personne. La capacité à effectuer des tâches de routine, comme se laver les mains ou préparer ses propres repas, s’amenuise. Le niveau d’anxiété des patients continue d’augmenter et, par conséquent, certains d’entre eux commencent à éprouver des sentiments de méfiance et d’agacement. Il n’est plus possible de dissimuler l’état d’égarement et, par conséquent, les individus errent souvent sans but jusqu’à ce qu’ils soient recueillis par de bons samaritains.

Dernière étape de la maladie d’Alzheimer


Dans la dernière phase, toute personne encore en vie sera totalement muette. Une détérioration significative s’est installée dans tout le corps, mettant fin à l’errance sans but qui avait cours. Les gens perdent leur capacité à réagir et deviennent grabataires. Malgré cela, beaucoup de personnes aiment avoir des animaux domestiques, des plantes ou des musiciens à la maison. Les patients ont toujours besoin de soins mentaux et émotionnels, ce qui ne peut être négligé.

À l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament capable d’inverser le déclin des capacités cognitives. Il y a certains patients pour lesquels le seul choix possible est de reporter leur intervention. Après l’apparition des premiers symptômes, une personne diagnostiquée avec la maladie d’Alzheimer a une espérance de vie moyenne de huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.